Contact

Contact

Actualités

Canicule : Des précautions à prendre

13 juillet 2022 | 0 commentaires

Fortes chaleurs : rappel des précautions à prendre

Les conseils de prévention s’appliquent à tous et particulièrement aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées ou malades, personnes dépendantes, femmes enceintes, jeunes enfants, personnes sans abri…).

Quelles mesures pour tous ?

Les autorités sanitaires émettent les recommandations suivantes :

  • Boire de l’eau régulièrement et rester au frais
  • Ne pas boire d’alcool
  • Éviter les efforts, en particulier aux heures les plus chaudes de la journée
  • Rester extrêmement vigilant en cas de baignade pour éviter les risques de noyades
  • Passer plusieurs heures par jour dans un lieu frais
  • Rafraichir son habitation
  • Manger en quantité suffisante
  • Donner et prendre des nouvelles de ses proches
  • En cas d’urgence ou de malaise, appeler le 15

Dans la journée, persiennes et vitrages seront :

  • Maintenus fermés du côté du soleil. Leur double obstacle limite l’entrée de la chaleur dans la pièce ;
  • Ouverts du côté ombragé si cela permet la réalisation de courants d’air. Dans ce cas, pendre une serviette humide pour que l’évaporation refroidisse l’atmosphère. S’il n’est pas possible de faire des courants d’air avec les seules fenêtres à l’ombre, les maintenir fermées.

Nous vous invitons à appliquer les mêmes mesures pour vos clients.

Quelles mesures spécifiques à adopter en période de COVID-19 ?

Ces fortes chaleurs surviennent alors que l’épidémie de COVID-19 est en recrudescence.

Dans ce contexte, les autorités sanitaires recommandent que l’aération pour lutter contre la transmission de Covid-19 doit se limiter aux heures les moins chaudes pendant les quelques jours que va durer épisode caniculaire, quand les températures extérieures sont en dessous des températures intérieures. En parallèle, pour lutter contre la COVID-19 lors des fortes chaleurs, les autorités sanitaires rappellent qu’il est important de :

  • Renforcer les autres mesures barrières : lavages de mains, port du masque dans les lieux collectifs rafraichis, distanciation physique
  • Ne pas utiliser de ventilateurs en présence de tiers
  • S’isoler quand on est symptomatique ou en cas de tests positifs
  • Être à jour dans sa vaccination contre la covid-19 dans l’éventualité de futurs épisodes de fortes chaleurs

Sources : Ministère de la santé et de la prévention, Santé publique France, Fortes chaleurs : précautions à prendre au travail – Ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion (travail-emploi.gouv.fr)

 

Dernières actualités

ASSEMBLEE GENERALE & CONGRES 2022

ASSEMBLEE GENERALE & CONGRES 2022

L'assemblée générale du SPS aura lieu le samedi 3 décembre 2022 de 9h30 à 12h30 en visioconférence. Le congrès se déroulera le samedi 3 décembre de 14h30 à 17h puis le dimanche 4 décembre de 10h à 12h et de 14h à 16h, également en visioconférence. Samedi 3 de 14h30 à...

Les Jeudis du SPS : Le 27 octobre 2022 – LA SANTÉ DANS NOTRE ASSIETTE

Les Jeudis du SPS : Le 27 octobre 2022 – LA SANTÉ DANS NOTRE ASSIETTE

Le jeudi 27 octobre à partir de 18h30, Sophie Picard-Nguyen interviendra dans le cadre des Jeudis du SPS sur le thème suivant : La santé dans notre assiette Notre alimentation influe sur notre équilibre énergétique et notre santé. Présentation de la Diététique...

PUBLICATION : Le shiatsu : Une médecine complémentaire au service de l’apaisement et de la verbalisation des traumatismes

PUBLICATION : Le shiatsu : Une médecine complémentaire au service de l’apaisement et de la verbalisation des traumatismes

En pédopsychiatrie, les réponses thérapeutiques s’avèrent insuffisantes vis-à-vis de l’auto et de l’hétéro-agressivité, l’impulsivité, les troubles du sommeil, particulièrement chez les enfants avec un trouble du spectre de l’autisme et/ou une déficience intellectuelle ou les enfants ayant un passé de carence affective, de troubles de l’attachement ou de traumatismes précoces. Certaines observations et études ont documenté l’impact positif sur ces troubles du yoga et de la méditation pleine conscience. Le shiatsu, soin de médecine japonaise, est pratiqué depuis plusieurs années dans le secteur de psychiatrie infantojuvénile 75I11 et semble avoir des effets positifs sur l’auto-/hétéro-agressivité, les troubles du comportement et le sommeil.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *